La prévention des risques dans une station de ski.

Nous allons montrer qu’une station de ski est un lieu qui possède de nombreux risques. En effet, les risques encourus dans les stations sont différents de ceux que l’on peut connaître en Bretagne. Pour éviter ces risques, des moyens de prévention ont été adoptés.

I. Quels sont les risques ?

Il existe différents risques dans une station de ski : des risques naturels mais aussi des risques liés aux activités humaines.

1. Les risques naturels :

Les principaux risques naturels en hiver, sont les risques d’avalanche quand le manteau neigeux est épais et instable. S’il y a un redoux la neige peut glisser et dévaler la pente.

L’été sur le domaine de la station il peut y avoir d’autres risques naturels :

– Les chutes de blocs et éboulements.
– Les effondrements.
– Les glissements de terrains.

2. Les risques liés à l’activité humaine :

Ce sont des risques de traumatismes liés à la pratique du ski et du surf. Lors de la pratique de ces sports, les points vulnérables de notre corps sont les os (fractures qui touchent surtout les chevilles et les jambes), les articulations (entorses du genou, du pouce, luxation du poignet et des épaules), les muscles (contusion, déchirures et claquages), la peau (coup de soleil, gerçures, crevasses aux mains..), les extrémités (gelure touchant les oreilles, le nez, les doigts, les pommettes et les orteils), les yeux (ophtalmie des neiges rendant aveugle quelque temps).

Exemple d’évacuation d’un blessé par barquette, les secouristes mettent le skieur accidenté dans la barquette et la descendent en bas des pistes où une ambulance voire un hélicoptère le conduit vers l’hôpital le plus proche.

II. Comment les responsables de la station préviennent-ils ces risques?

Les professionnels de la sécurité dans la station sont des pisteurs, des moniteurs et des secouristes. Il existe plusieurs types de prévention : la prévention passive* et la prévention active*.

1. La prévention passive :

En ce qui concerne la prévention passive, les moniteurs donnent des consignes et des conseils pour la sécurité des skieurs quelque soit leur niveau. De plus, le long des pistes des panneaux signalent les dangers aux amateurs de sports de glisse et leur permettent de repérer les différentes pistes. Certains pisteurs qui ont suivi une formation spécialisée d’artificier déclenchent des avalanches préventives tôt le matin si des corniches de neiges menacent le domaine skiable.

Exemple de panneaux de signalisation :

 

2. La prévention active :

Les pisteurs assurent la prévention active, ils surveillent l’état des pistes, avertissent les skieurs, qui ne respectent pas les consignes données, du danger qu’ils provoquent. Les secouristes interviennent sur les accidents.

Lexique:

prévention passive: c’est la prévention faite avant de partir sur les pistes.

prévention active: c’est la prévention faite en continu.

Sources:

Le guide vidal sport et santé 2005

Justine, Johanne, Juliette et Émeline

Publicités

Un commentaire pour La prévention des risques dans une station de ski.

  1. famille gagniage dit :

    Nous avons lu avec intérêt votre article. Tous nos encouragements pour vos prochains articles et vos prochaines descentes. Salutations à tous.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s