Recyclage et fabrication du papier

Le cycle du papier.

Comment fait-on du papier?

1) Des rondins de bois écorcés sont saisis par des rouleaux munis de pointes et de bras pivotants.

piquants.jpg (26212 octets)

 

2) Les rondins sont débités en morceaux de taille régulière (3cm²).


morceaux.jpg (24939 octets)

3) On cuit les morceaux de bois avec de la lessive caustique (qui contient des agents de blanchiment, azurants optiques, désinfectants et antiseptiques, conservateurs, abrasifs, solvants pour les salissures tenaces, parfums…) pour laver le bois.

 

chaudiere.jpg (25830 octets)

4) Les morceaux de bois sont broyés une première fois et après être passés dans le défibreur qui convertit le bois en pâte à papier,ils seront réduits en une sorte de feutre de couleur blanchâtre qui sera transformé en feuille .

5)Les feuilles arrivent dans des cuves où on en fait de la pâte . Ensuite on la laisse reposer, parfois on la colore car tous les papiers ne sont pas blancs .

cuves.jpg (20072 octets)

6)La machine continue , la pâte est déposée sur une toile de bronze et au fond on voit une bobine de papier qui s’enroule au fur et à mesure .

 

7) La feuille de papier passe entre deux cylindres  » sécheurs « .

secheur.jpg (17088 octets)

A sa sortie, le papier est prêt pour la commercialisation.

 

Recycler du papier.

 

Si on jette le papier avec les ordures ménagères il part dans une décharge ou dans une usine d’incinération ou il sera brulé. Par contre si on le mets dans un conteneur spécial il pourra être recyclé. Pour cela on lui retire l’encre pour finir en pâte a papier. Un papier peut-être recyclé jusqu’à 7 fois.

 

MATÉRIELS  :

– cadre en bois
– tamis avec des trous d’environ 1 mm (disponible dans les quincailleries)
– feuilles de formica
– cuvette rectangulaire/contenant assez large pour accueillir le cadre
– mortier avec pilon
– cruche
– sèche cheveu
– journaux                                                                                                                                            – herbe verte et sèche (optionnel)
– fleurs (optionnel)
– éponge plate                                                                                                                                       – eau

FABRICATION :

– Trempez quelques journaux dans de l’eau (c’est mieux si vous les gardez pendant un jour ou deux)

– Froissez les journaux pour éliminer l’excès d’eau


– Avec un mortier et un pilon, écrasez un peu de papiers jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène composée de fibres isolées les unes des autres

– Répétez cette procédure jusqu’à avoir une quantité suffisante de pâte

– Remplissez la cuvette à moitié d’eau

– Placez la pâte de papier dans la cuvette et mélangez-la pour séparer les fibres

– Enlevez les grumeaux qui en résultent (une suspension de fibres reste dans l’eau)

– Immergez le cadre dans la suspension d’eau de la cuvette (le tamis est placée au fond)

– Enlevez le cadre de la suspension et gardez-le horizontal pour aplatir la couche de fibres


– Attendez que l’eau soit éliminée.

-Placez le côté lisse de la feuille de formica sur la feuille de papier encore trempée d’eau

– Pressez un peu sur la feuille de formica pour évacuer l’eau en faisant attention de ne pas déformer le tamis

– Épongez tout excès d’eau au dos du tamis

– Enlevez la feuille de formica délicatement, pour que les feuilles de papier y restent attachées

– Laissez la feuille de papier sécher. Pour la sécher plus vite, vous pouvez vous servir d’un sèche-cheveux. Avec des planches en bois, faites un cadre.

Vous pouvez fabriquez d’autres feuilles de papier en introduisant à la suspension quelques herbes écrasées dans le mortier. Les fibres végétales marron et vertes donnent à vos feuilles un charme spécial. Si vous ajoutez des pétales, les feuilles seront encore plus belles. Vous pouvez utiliser le papier que vous avez fabriqué pour écrire une lettre.Le papier fabriqué par ce procédé sera clair d’un côté et opaque de l’autre. Le côté clair convient plus à l’écriture. Ce papier est très perméable à l’encre, mais il est possible d’écrire dessus en utilisant un stylo à bille. Si vous voulez réduire le degré d’absorption du papier que vous avez fabriqué, trempez-le dans une solution d’eau et de gélatine et séchez-le encore une fois.


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s