Gestion des forêts

Comment gère-t-on les forêts domaniales, communales ou privées ?

Introduction :

La gestion des forêts publiques (domaniales et communales) est assurée par l’Office National des Forêts (ONF).


Les propriétaires forestiers, quant à eux, s’appuient sur un ensemble de structures qu’ils ont mises en place au cours des dernières décennies: coopératives, réseaux d’experts, instituts de recherches appliquées et organismes de formations.

1°) Qui plante les arbres et comment ?

C’est le sylviculteur qui est chargé de ce travail. Son métier est rarement reconnu à sa juste valeur. Souvent désigné comme « ouvrier forestier » le sylviculteur est un intervenant forestier professionnel à part entière.

La sylviculture est l’art et la science de cultiver les forêts. Les sylviculteurs ont pour rôle de faire évoluer les forêts, en mettant à profit les facteurs écologiques et les potentialités naturelles, afin d’optimiser durablement les produits et les services que l’homme peut en attendre.

2°)Qui entretient les forêts ?

A-Les inspections :

Les inspections des forêts sont effectuées par des personnes qui sont certifiées par le FSC (Forest Stewartship Council).

FSC: Organisme international qui accrédite les organisations (Valide qu’ils sont compétents) dont le but est de promouvoir le gestion des forêts.

B-L’entretien :

Les forêts sont entretenues par les agents techniques d’entretiens (Garde forestiers). Ils veillent à la conservation des domaines, ils surveillent les exploitations et les différents chantiers de boisements. Ils sont en relations avec les mairies, les exploitations forestières et le grand public.

C-La coupe du bois :

a) Les coupes sélectives :

Les coupes sont faites dans un esprit écologique en suivant les principes de coupe de jardinage et les techniques modernes de récolte du bois permettant d’éviter le gaspillage.

b)Les coupes à blanc :


Les expressions « coupe rase » ou « coupe à blanc » ou « coupe à blanc-étoc » désignent en sylviculture, un mode d’aménagement sylvicole passant par l’abattage de la totalité des arbres d’une parcelle d’une exploitation forestière.

3°)La vente du bois :

Le bois est dirigé vers les scieries (installations industrielles de sciage de bois). Il y est découpé en planche si-nécessaire puis entreposé. Pour terminer, il est revendu a des particuliers ou des professionnel par camions.

Scierie

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s