Forêt, poumon de la Terre

La forêt, est-ce la poumon de la Terre ?

Le terme « poumon » fait penser à la respiration, l’air sur terre. En ce qui concerne l’air, la forêt n’est pas le poumon de la terre : c’est la mer !

Par contre, la forêt peut-être considérée comme étant le poumon terrestre dans le sens où elle est vitale, car elle procure de la nourriture et un abri à de nombreuses espèces animales.
Comment les arbres produisent de l’oxygène ?
La mer (grâce notamment au phytoplancton) et les forêts utilisent tous deux le même procédé : La photosynthèse.
Pour que la photosynthèse ait lieu dans une feuille d’arbre, il faut 3 conditions:
– de l’énergie.
– du gaz carbonique présent dans l’air.
– de l’eau.
Elle se déroule dans les chloroplastes(cellules végétales)
La photosynthèse est un procédé qui crée de l’O2 et des composants organiques grâce au dioxyde de carbone (CO2), eau, sels minéraux et de l’énergie lumineuse. On déduit donc que l’arbre se nourrit de carbone (C)  et rejette l’O2 .
On observe également un second cycle chez les plantes qui leur fait utiliser l’O2 et rejetter le CO2: La respiration. Ainsi, la forêt consomme une partie de l’O2 qu’elle produit.
Un autre moyen pour créer de l’oxygène
La photolyse de l’eau est également un système présent sur Terre qui crée de l’O2. Dans la haute atmosphère les rayons lumineux solaires scindent les molécules d’une part en atomes d’oxygène et d’autre part en atomes d’hydrogène. Ceux-ci seront assez légers pour se disperser dans l’univers et les atomes d’oxygène retomberont sur Terre ou se mélangeront dans l’atmosphère en formant l’ozone. Toutefois les quantité d’O2 créées sont minimes
La présence de forêt entraîne la chute du taux de CO2 et la présence d’O2 sur la planète. La température, en absence de vie, monte entre 240 et 340°, ce qui rend impossible la vie sur la planète. On remarque également que la présence de forêt entraîne une augmentation massive de O2 rendant possible la vie sur Terre. Les forêts sont donc vitales. On remarque également que la baisse des forêts a contribué à l’augmentation de la population humaine. Au Moyen-Age la déforestation massive en Europe a permis à l’homme d’évoluer, mais a-t-elle changé l’atmosphère ?
Au Moyen-Age, il y a eu une forte déforestation et à cette même époque, on peut constater une diminution de l’oxygène présente dans l’atmosphère.
On est donc en mesure de penser que la forêt a un fort impact sur les gaz atmosphériques.
Sources:

http://www.citesciences.fr/francais/ala_cite/expo/tempo/planete/portail/labo/carbone/photosyntese.html = le site de la cité des sciences

http://www.actu-environnement.com/ae/news/situation_foret_FAO_2339.php4 = site sur les actualités de l’environnement
http://www.volodalen.com/13physiologie/oxygene.htm = site de course à pied traitant également sur l‘oxygène
http://foret.chambaran.free.fr/images/historique.jpg =site parlant des forêts dans le monde

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s