Les constellations

Constellation

Pourquoi les constellations ?

Une constellation est un groupe d’étoiles visibles à l’œil nu et qui permettent de se repérer dans le ciel. Elles portent souvent des noms de personnages religieux ou mythologiques, d’animaux ou d’objet. Lorsque le groupe d’étoiles forme une figure remarquable ce groupe s’appelle un astérisme. Le nombre d’étoiles est considérable et sont regroupées à l’heure actuelle par 88 constellations.

Un peu d’histoire…

Il n’y a pas d’histoire particulière pour les constellations, elle dépend de la civilisation. Nous allons vous présenter deux histoires faites par deux civilisation différentes, Grec  et Romain.

Pour les Grecs…

Cʹest au cours dʹune visite de Zeus aux hommes quʹil sʹéprit de la belle Callisto… et ce qui devait arriver arriva : un bel enfant, que lʹon nomma Arcas. Dans un accès de jalousie, Héra, la femme de Zeus, se vengea en transformant Callisto en ourse, la condamnant à errer sans fin dans la forêt. Arcas grandit, devint un chasseur redoutable. Nul ne pouvait éviter ses flèches… Au cours d’une chasse, il rencontra une ourse, sa mère, quʹil visa avec application. Heureusement, Zeus vit le drame se préparer et sut résoudre le problème : Arcas fut transformé lui aussi en jeune ourson. Il plaça les deux ours dans le ciel, afin qu’ils ne soient plus séparés.

Pour les Romains…

La Grande Ourse est à l’origine du terme « septentrional » : les Romains appelaient cette constellation septem triones c’est-à-dire « les sept bœufs de labour » qui tournent toujours autour du nord.

Pour les autres…

Au Royaume-Uni, on l’appelle the Plough (la charrue), aux États-Unis, the Big Dipper (la grande cuillère), en Scandinavie, Karlavagen (le wagon de Charles, probablement Charlemagne), en Bretagne Karr kamm (chariot tordu), Karr Arzhur (le chariot du roi Arthur) ou Lost-arar (le bout de la charrue). Dans l’astronomie hindoue, on l’appelle aussi Sapta Rishi (les sept sages). En astronomie chinoise, ses sept étoiles principales correspondent à l’astérisme Beidou, un des plus anciens astérismes utilisés (hormis les loges lunaires, dont l’orientation était utilisée pour suivre le cycle des saisons.

Julie, Julie, Jane, Jeanne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s