Quelle relation entre l’état cardiovasculaire d’une personne et la pratique d’un exercice physique ?

Quelle relation entre l’état cardiovasculaire* d’une personne et la pratique d’un exercice physique?

Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité en France.

L’activité physique représente la meilleure prévention des maladies cardiovasculaires*et constitue un élément important de leur traitement. Il a été prouvé que l’exercice physique régulier après un accident cardiaque et chez des malades  permettait à la majorité des personnes le retour à une vie normale. Puis, grâce à des études on s’est rendu compte que l’espérance de vie était améliorée, par la pratique d’un sport régulier.

L’activité physique est désormais recommandée dans le domaine des maladies cardiovasculaires : elle permet d’en prévenir leur apparition et d’en limiter les conséquences lorsqu’elles sont installées.

Les maladies cardiovasculaire sont dues à une détérioration de l’endothélium (= mono-couche de cellule qui tapisse la surface interne des vaisseaux) L’endothélium joue un rôle important dans les processus inflammatoires, contrôle une partie du passage des nutriments et aussi participe à la coagulation sanguine.

L’entraînement physique a des effets favorables sur le taux de cholestérol, la régulation de la glycémie, la diminution de la surcharge graisseuse.

D’après plusieurs études, une activité physique pratiquée de manière modérée (minimum 30 minutes par séance, 5 jours/semaine) permettrait d’augmenter le diamètre des artères.
Or, avec l’âge, ce sont ces voies qui sont principalement touchées par une altération de la fonction endothéliale ( tissu qui tapisse la paroi interne des vaisseaux et du cœur ).

L’exercice aérobie (« cardio ») ou l’entraînement d’endurance fait travailler le système cardiovasculaire en augmentant le rythme cardiaque et en renforçant le cœur. Il suffit de pratiquer un exercice physique de faible à moyenne intensité pendant une période prolongée. L’exercice aérobie améliore notre endurance, ce qui nous permet de pratiquer une activité plus longtemps en se fatiguant moins rapidement. Par exemple la marche rapide, le jogging, la natation, le vélo, la danse et l’entraînement multi-sports…

Sources

http://www.marique.com/thm/APS/bienfaits.htm

http://www.cuslm.ca/services/sante/activite.pdf

http://sante-medecine.commentcamarche.net/contents/sport-sante/activite-physqiue-et-maladies-cardio-vasculaires

Lexique

cardiovasculaire : relatif au cœur et aux vaisseaux sanguins.

hypercholestérolémie : taux de cholestérol sanguin trop élevé.

Hypertension :augmentation anormale de la pression d’un liquide organique sur les parois d’une cavité ou d’un vaisseau.

Hypertrophie : excès de développement d’un organe ou d’une partie du corps.

Publicités
Cet article a été publié dans Infirmerie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s