La résistance dans le Vercors

La résistance d’hier dans le Vercors (39-45) et sa mémoire aujourd’hui

I/ La résistance (39-45)

En Juin 1940, le Vercors est en zone libre. Il est l’un des refuges pour de nombreux Français et étrangers en exil.

En Mars 1941, deux personnages très importants dans l’histoire de la résistance dans le Vercors, Pierre Dalloz et Jean Prevost imaginent transformer le Vercors en « cheval de Troie pour commando aéroporté. »

En Décembre 1942, Dalloz met sur papier l’idée qu’il avait eue en Mars 1941. Il propose son projet à Yves Farges, interlocuteur de Jean Moulin, pendant que le premier maquis du Vercors voit le jour à la ferme d’Ambel.

En Janvier 1943, Jean Moulin accepte le projet. Beaucoup de jeunes réfractaires au STO vont se cacher dans le Vercors, et d’autres camps s’organisent.

En Février 1943, le général Delestraint, comandant en chef de l’armée secrète et Jean Moulin valident le projet qui deviendra le « plan montagnard. » Celui-ci sera approuvé par le général De Gaulle et les alliés. Un groupe animé par le général Alain Le Ray, est chargé de l’organisation militaire de ce plan.

Le 13 Novembre 1943, a lieu le premier grand parachutage allié d’armes et de ravitaillement, dans la plaine d’Arbounouze.

De Janvier à Juin 1944, les incursions de l’ennemi sont plus fréquentes et plus meurtrières (Barraques en Vercors, au monastère d’esparron, à Saint-Julien en Vercors.)

En Juin 1944, l’ordre de mobilisation est lancé à tous les maquis de France, des volontaires de toute la région montent dans le Vercors. Le plan montagnard entre en action : le plateau et ses issues sont verrouillés. Ce sont en tout 4000 hommes qui se trouvent sur le massif. Le 13 Juin 1944, les combats font rage, à Saint-Nizier de Moucherotte, et dès le 15 Juin, les Allemands réussissent à repousser les résistants et montent provisoirement dans le Vercors.

Le 21 Juin 1944, 15000 hommes sont lancés à l’assaut du Vercors, et en moins d’une semaine le Vercors tombe aux mains de l’ennemi. Le plan montagnard n’a pas fonctionné : « C’est du ciel qu’ils attendaient leur salut, c’est du ciel qu’a surgi la mort. »

STO : service du travail obligatoire

Maquis : groupe de résistants cachés dans les bois, les campagnes…

II/Sa mémoire aujourd’hui

Aujourd’hui, la résistance dans le Vercors reste gravée dans la mémoire de ses habitants. Vous ne pouvez traverser le massif sans rencontrer une croix, une stèle, un monument, une plaque rappelant les sacrifices.

En effet, la résistance est très présente dans la région, on peut l’observer à travers différents sites lui étant dédiés notamment « la Nécropole de Saint-Nizier de Moucherotte », « les ruines de Valchevrières », « Le village piège de Malleval », « Le village martyr de Vassieux », « la Cour des Fusillés de la Chapelle en Vercors ».

.

D’autre part sur chacun de ces lieux, un if  été planté. A son pied, un petit pralépipède de bronze, de trente centimètre de long porte pour signature :

Site National historique de la résistance en Vercors

Elle permet aux gens de comprendre d’emblé qu’ici des hommes et des femmes sont mort pour la France et la liberté.

Le mémorial de la résistance en Vercors qui se trouve à Vassieux, a été implanté dans un lieu isolé pour favoriser le recueillement des visiteurs. Il a été inauguré le 21 juillet 1994, 50 après les massacres de résistants dans le Vercors.

If: Arbre de la famille des conifères, à feuillage persistant vert sombre.

Kéranguyader Bérengère, Billy Antonin, Gesbert Anaïs, Hervé Coralie

Publicités
Cet article, publié dans Histoire, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s