Interview d’un chercheur en astrophysique.

Pour comprendre le métier de chercheur dans un laboratoire, nous avons rencontré Fabien MALBET, chercheur CNRS ( travail 100% de son temps de travail dans la recherche). Nous lui avons posé une série de questions.

1/Pourquoi avez-vous décidé d’exercer  ce métier?

Mr MALBET :  J’ai décidé d’exercer ce métier car je suis passionné par la science, l’univers. Je suis passionné notamment par l’activité de l’univers et des astres, par exemple, la formation d’étoile.

2/Quel a été votre parcours de formation?

Mr MALBET : Après ma Terminale C ( ce qui correspond à une Terminale S spécialité maths ou physique aujourd’hui), je suis allé dans une classe préparatoire de Mathématiques puis à l’Ecole Normale Supérieures  rue d’ULM dans cette même matière. J’ai ensuite passé mon cursus universitaire soit une licence 3 avec un master 1 et 2. J’ai obtenu mon concours de professeur mais l’enseignement ne m’intéressait pas. Je me suis lancé dans une thèse. J’ai passé 2 ans à Paris mais mon patron est devenu directeur du centre de recherche de Grenoble. Après ma deuxième année, j’ai décidé d’aller à Grenoble pour effectuer ma troisième année. Après ces trois ans de thèse, j’ai fait une coopération de deux ans aux Etat-Unis, à la NASA en Californie pour mon service militaire. Je suis au CNRS depuis 1995. J’ai travaillé pendant 10 ans en coopération avec deux laboratoires de Nice, un de Bonn et un de  Florence. Cependant, ce parcours m’est personnel. Il n’est pas identique pour chaque personne. Il existe plusieurs possibilités pour arriver à ce statut.

3/Quel sont les avantages et les inconvénients dans ce métier?

Mr MALBET : Pour moi, il y a beaucoup d’avantages. Ce métier me passionne, et j’éprouve un grand plaisir à le faire. Quand on a une idée quelconque, on s’imagine pouvoir changer la science. Dans ce cas, cela me donne envie de convaincre certaines personnes de l’intérêt de mes projets.

Il y a peu d’inconvénients.  En particulier, j’ai peu de vie de famille car mon métier demande beaucoup de temps et de travail. Je travaille seul mais il existe un esprit de compétition entre nous. Il faut être très tenace.

4/Avez-vous déjà découvert une exoplanète?

Mr MALBET : Non, je n’en ai pas découvert. Cependant, j’ai été le premier à observer le disque composé de matière autour d’une jeune étoile. On ne s’attend jamais à ce qu’on va découvrir.

5/ Travaillez-vous avec d’autres laboratoires?

Mr MALBET : Oui, c’est un travail qui demande beaucoup de collaboration, car une seule personne n’a pas la science infuse et c’est mieux de partager nos savoirs qui sont différents les uns des autres. Je travaille en ce moment sur un projet avec les États-Unis.

Nous remercions encore une fois Mr MALBET pour cet interview et pour son accueil très chaleureux. Nous lui souhaitons que son projet actuel soit retenu par L’ESA.

L’équipe DEPT

Publicités
Cet article, publié dans astronomie, Métier, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s