Comment l’homme influence t-il la biodiversité ?

La biodiversité est l’ensemble des êtres vivants sur terre (plantes, animaux, micro-organismes…), les communautés formées par ces espèces et les habitats dans lequel ils vivent.

Source : Ifremer

Les actions négatives de l’homme sur la biodiversité : Les implantations de l’homme peuvent être un problème pour le développement de la biodiversité, par exemple les pistes de ski qui obligent les espèces qui étaient présentes à rechercher un nouvel habitat. Suite aux activités humaines de nombreuses espèces sont amenées à disparaitre. Du fait des activités humaines le taux d’extinction des espèces est actuellement très supérieur au taux moyen d’extinction « naturelle » caractérisant l’évolution de la vie sur terre. Aujourd’hui 11 167 espèces sont en voie de disparition. Sources : Manuels d’SVT de seconde (Nathan, Hatier, Bordas)

Les actions positives de l’homme sur la biodiversité : exemple dans le Vercors. L’homme a instauré de nouvelles espèces en France. Ainsi il a réinséré des espèces protégées comme le Gypaète barbu réintroduit dans le Vercors où nous sommes en ce moment. Le Gypaète barbu est une espèce menacée de disparition, elle est menacée car les jeunes sont sensibles aux intempéries. Ils sont aussi la proie du Grand Corbeau. La présence de l’homme entraine également l’abandon de l’œuf lors de la couvaison. Depuis 1986 des actions sont menées dans les Alpes pour réintroduire cette espèce dans le Vercors où les derniers Gypaètes ont été vus en 1878. Le Vercors a été choisi car la présence du Gypaète dans cette région permettra de créer un corridor entre les Pyrénées et les Alpes. Le Vercors mène aussi une politique de restauration de la Biodiversité qui correspond à l’esprit de ce projet. La réinsertion du Gypaète doit se faire selon une méthode bien précise car le Gypaète est une espèce philopatrique c’est-à-dire très fidèle à son lieu de naissance où de lâcher. Lors de la réinsertion les jeunes âgés de trois mois sont installés dans une cavité aménagée où ils sont nourris jusqu’à leur envol. Ils s’imprègnent alors de ce nouvel environnement et reviendront probablement nicher dans cette cavité une fois adulte. La réinsertion est alors un succès ! Les couples présents dans les Alpes sont encore peu nombreux et l’espèce est toujours inscrite dans la catégorie en danger sur la liste rouge de la faune protégée et menacée d’extinction (arrêté du 17/04/81)

Sources : Documents du Parc Naturel Régional du Vercors.

Un Gypaète barbu

Dimitri, Mathieu, Yoran et Tom

Publicités
Cet article a été publié dans biodiversité. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Comment l’homme influence t-il la biodiversité ?

  1. RAULT Denis dit :

    Je demande à Dimitri de photographier les traces laissées dans la neige par les uris (noirs si possible) et de bien profiter de l’altitude pour augmenter son hématocrite sans EPO !

    • lamballe22 dit :

      Bonjour M.
      Je n’ai pas trouvé d’uris noirs mais j’ai trouvé un blanc et bleu. Ne vous inquiétez pas je touche pas à cette chose !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s